L’aïkido en France

Du monde entier, la France est le pays qui compte le plus grand nombre de pratiquants d’aïkido.

Dès le début des années 1950, notre pays a en effet eu la chance d’accueillir successivement plusieurs des meilleurs élèves du fondateur Morihei Ueshiba, envoyés en Europe avec la mission d’y développer la pratique de leur art. Des raisons pratiques les poussèrent à choisir la France comme lieu de résidence et « base de départ ».

C’est surtout sous l’influence de maître Nobuyoshi Tamura que l’aïkido français et européen a connu son grand essor. Arrivé en France en 1964, ce pratiquant émérite, reconnu mondialement comme l’un des tous meilleurs experts que l’aïkido ait jamais connu, n’a plus jamais quitté l’hexagone jusqu’à sa mort, en 2010. Installé près de Saint Maximin (dans le Var), il a œuvré toute sa vie à travers la Fédération Française d’Aïkido et de Budo qui a été fondée pour suivre son enseignement, en formant lui-même de très nombreux hauts-gradés, en fournissant à des dizaines de milliers de pratiquants un modèle d’exigence et de rigueur, et en animant lui-même, inlassablement, un nombre considérable de stages à l’attention de tous les publics.

La Fédération Française d’Aïkido et de Budo, agréée par l’État, peut aujourd’hui s’enorgueillir de compter dans ses rangs un très grand nombre de pratiquants de haut-niveau et d’enseignants reconnus, dont la renommée dépasse largement les frontières de notre pays.

La F.F.A.B regroupe dans le Nord et le Pas de Calais plus d’une vingtaine de clubs, qui réunissent environ 700 pratiquants et constituent la Comité Interdépartemental Flandres-Artois, qui appartient à la Ligue Hauts de France (qu inclut également la Picardie). La ligue est présidée par M. Joël Poulain et dirigée, au niveau technique, par le Chargé d’Enseignement Régional, M. Jean-Pierre Regnez.

Nobuyoshi Tamura sensei

Nobuyoshi Tamura sensei