Le point sur la situation

(Cet article est mis à jour au fur et à mesure que la situation évolue. N’hésitez pas à le consulter régulièrement, pour contrôler les informations les plus récentes).

En raison de la situation sanitaire et de l’épidémie préoccupante de COVID-19, les acteurs du monde de l’aïkido et, plus généralement, l’ensemble de la société sont appelés à se mobiliser pour éviter une propagation trop rapide de la maladie. La fin de saison risque ainsi de se montrer fortement perturbée.

Du côté de la Fédération et de ses organes décentralisés locaux (Ligue Flandres Artois et C.I.D Nord-Pas de Calais), l’ensemble des événements et manifestations sont annulés, vraisemblablement jusqu’à la fin de saison. Ceci concerne également les examens de grades du mois de juin.

Concernant le club, nous respectons bien évidemment la consigne de fermeture de l’ensemble des lieux publics non indispensables au fonctionnement du pays et les mesures de confinement généralisé. Tous les entraînements sont donc suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Ces mesures seront adaptées au fur et à mesure des évolutions de la situation.

Il est important, dans une situation sanitaire sérieuse, que nous soyons capables de nous engager dans une démarche citoyenne de prévention. C’est également une occasion de rappeler que l’hygiène et le respect des partenaires, mais aussi de l’ordre au sein du dojo, qui relèvent du reishiki, appartiennent pleinement à la pratique de l’aïkido. Certainement est-ce dans cet esprit que nous devrons accueillir l’éventuelle frustration d’une perturbation, (voire : d’une interruption) de notre entraînement au dojo. N’oubliez pas, également, que l’entraînement au dojo est loin d’être la seule forme de pratique qui s’offre à nous, comme l’évoque ce bref article de Luc Bouchareu, que nous vous invitons pour l’occasion à relire – et à mettre en oeuvre 😉