Le point sur la situation

En raison de la situation sanitaire et de l’épidémie de COVID-19, les acteurs du monde de l’aïkido et, plus généralement, l’ensemble de la société sont appelés à se mobiliser pour éviter une propagation trop rapide de la maladie. Le déroulement de la saison est ainsi très fortement perturbé.

Du côté de la Fédération et de ses organes décentralisés locaux (CID Flandres Artois et Ligue Hauts de France), tous les événements et manifestations programmés ont été annulés. Un stage de reprise est organisé le samedi 05 juin.

Concernant le club, nous respectons bien évidemment toutes les mesures préconisées par le Ministère et la Fédération. Des entraînements aux armes en extérieur sont actuellement organisés les samedis, dimanches matins et jours fériés.

La reprise des entraînements en salle est prévue le jeudi 10 juin.

A noter : pour favoriser la reprise de chacun en cette fin de saison, la Fédération propose de façon exceptionnelle la possibilité de souscrire dès le 1er juin la licence 2021-2022. Pour les pratiquants qui ne seraient pas encore à jour de leur licence, il est toujours temps de vous rapprocher de Youlika ou Flavien, pour accomplir en avance les formalités de rentrée.

Il est important, dans une situation sanitaire sérieuse, que nous soyons capables de nous engager dans une démarche citoyenne de prévention et de lutte contre l’épidémie. C’est également une occasion de rappeler que l’hygiène et le respect des partenaires, mais aussi de l’ordre au sein du dojo, qui relèvent du reishiki, appartiennent pleinement à la pratique de l’aïkido. Certainement est-ce dans cet esprit que nous devrons accueillir la frustration d’une perturbation durable de notre entraînement au dojo. Comme aux mois de mars et avril, cette contrariété ne doit pas nous empêcher de poursuivre notre cheminement. L’entraînement au dojo n’est en effet que l’une des nombreuses formes de pratiques qui s’offrent à nous. Taiso (le travail sur le corps), bukiwaza (le travail des armes) et hitori geiko (l’entrainement solitaire) font également entièrement partie de la pratique de l’aïkido.